Habitat

Les énergies renouvelables en bref

Agir pour améliorer nos performances énergétiques, c'est modifier la façon dont nous consommons l'énergie dans nos habitats. C'est ce que nous proposent de faire les énergies renouvelables en offrant des alternatives…

On peut diviser les énergies renouvelables utilisables simplement dans nos habitats en cinq grandes catégories :

– L’aérothermie englobe tout ce qui a trait à l’air. Dans nos maisons, il s’agit de capter les calories présentes dans l’air et de les réutiliser pour réchauffer l’intérieur ou l’eau. C’est le rôle des pompes à chaleur et des systèmes de ventilation double flux.

– L’aquathermie fait un travail identique avec l’eau. Une pompe va récupérer l’énergie d’un plan d’eau (puits, nappe…) et alimenter des systèmes de chauffage (plancher chauffant, radiateur à basse température…).

– La géothermie valorise l’énergie de la terre grâce à des capteurs qui la transmettront dans les circuits de chauffage.

– La biothermie produit de la chaleur grâce à la combustion du bois, qui est l’une des ressources les plus vertes qui soit. Chaudières, poêles, inserts ou cheminées permettent d’en finir avec le fioul, le gaz ou l’électricité (plus polluants et/ou plus chers).

– Le solaire utilise les rayons du soleil et les transforme en électricité ou en chaleur.

Toutes ces énergies demandent des investissements lourds pour être profitables, mais, grâce à des dispositifs fiscaux attrayants et à des performances de plus en plus adaptées à nos modes de vie, elles permettent désormais de réaliser des économies substantielles.

 

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

ChartrEstivales, les demandes pour l’année prochaine affluent déjà !

Saison touristique estivale : l’heure est au bilan

Salon Vins et Gastronomie

Syndrome de la vie en rose

Salon du chocolat et des gourmandises

Halloween : des zombies à Maintenon

Mais, où sont passés les étudiants ?

Immobilier : en Eure-et-Loir, l’ancien a la côte