Éco

Relance économique : l’Adie et la Région Centre–Val de Loire aident les micro-entrepreneurs à redémarrer

Ils ou elles sont restaurateurs, naturopathes ou vendent sur les marchés. Pour la plupart ils
ont créé leur propre emploi sans pouvoir recourir à des prêts bancaires. Ils ont beaucoup
souffert du confinement : leur activité est très impactée par cette crise sanitaire.
Pour les aider à redémarrer, grâce au soutien du Conseil régional du Centre-Val de Loire,
l’Adie propose aux micro-entrepreneurs un prêt d’honneur sans intérêt pouvant aller
jusqu’à 5 000 euros et remboursable jusqu’à 48 mois. Si nécessaire, il peut être complété
par un micro-crédit allant lui aussi jusqu’à 5 000 euros, à 3% d’intérêts.
Ce coup de pouce permet à ces micro-entreprises d’acheter du matériel ou du stock de
manière à redémarrer dans de bonnes conditions.
Un million d’euros pour la vitalité du territoire
L’implication financière de la Région Centre-Val de Loire est décisive : elle alimente ce fonds
de prêts d’honneur à hauteur d’un million d’euros. Cette aide permet de maintenir à flot les
micro-entrepreneurs dont l’activité est si nécessaire au dynamisme du territoire.

L’Adie Centre–Val de Loire en 2019
L’Adie compte 9 agences dans la région. Ses 22 conseillers et bénévoles proposent des microcrédits
de 500 à 10 000 euros à des créateurs d’entreprise qui ont des difficultés à obtenir un prêt bancaire.
454 micro-entrepreneurs ont ainsi été financés pour créer ou développer leur entreprise et 551
personnes ont bénéficié des offres d’accompagnement pour pérenniser leur activité et développer
leurs revenus.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

Vibrez sur des rythmes sud-américains avec l’association Salsamba !

Barjouville : 3ème édition de la Fête des plantes

Ce qu’il faut savoir en septembre

Les Belles Anciennes du 28

Découvrez la pêche au « Feeder »

Les associations de Brezolles se réunissent