Éco

Cap Emploi accompagne aussi les entreprises

Depuis le 1er janvier 2020, le cadre légal relatif à l’emploi des personnes en situation de handicap change : la déclaration d’emploi des travailleurs handicapés se fait pour toutes les entreprises, y compris les moins de 20 salariés, via la DSN. Seules les entreprises de plus de 20 salariés sont assujetties à l’obligation d’emploi. Cap emploi qui accompagne les personnes handicapées vers et dans l’emploi, accompagne aussi les entreprises pour le recrutement et le maintien en emploi.
L'équipe de Cap Emploi 28 - © Cap Emploi 28
Il faut réussir sa vie avant de réussir dans la vie
Au 1er janvier 2020, le cadre législatif évolue. Dorénavant, toutes les entreprises quel que soit leur effectif, devront effectuer leur déclaration d’emploi des travailleurs handicapés via la DSN (Déclaration Sociale Nominative. Ce changement est une mesure de simplification pour les entreprises. Une entreprise qui emploie plus de 20 salariés est soumise à l’obligation d’emploi : son effectif doit comprendre 6% de personnes en situation de handicap. Pour remplir cette obligation, les sociétés ont plusieurs possibilités. Elles peuvent, embaucher un travailleur handicapé, choisir de sous-traiter une partie de leur activité auprès d’une Entreprise Adaptée (EA) ou d’un Établissement ou Service d’Aide par le Travail (ESAT), proposer des contrats de formation en alternance ou accueillir des stagiaires au sein de leur structure. Si elles ne remplissent pas cette obligation,  elles devront s’acquitter d’une contribution auprès de l’URSSAF. 

Au service des demandeurs d’emploi handicapés et des entreprises

Cap emploi accompagne les demandeurs d’emploi handicapés vers l’emploi, et les entreprises pour le recrutement et l’intégration du salarié. Son rôle est de définir avec l’employeur son besoin en compétences, d’étudier les conditions proposées pour l’activité professionnelle, de proposer des candidatures et des adaptations de poste quand le handicap du candidat retenu le nécessite. 

Un sujet tabou à l’embauche ?

« 85 % des handicaps sont invisibles » débute Béatrice Chupin – Directrice de Cap emploi 28. En tant qu’employeur, on s’interroge souvent : faut-il ou non aborder la question ? Les candidats à l’emploi se posent la même question. Pour l’employeur, aborder la question sous l’angle des besoins particuliers pour occuper le poste peut être un bon moyen. Par la même occasion, le candidat verra que l’employeur est sensibilisé à la question du handicap. Administrativement, l’embauche d’une personne handicapée est identique à celle d’une personne valide. Quand le handicap le nécessite, il faut s’interroger sur les moyens à mettre en œuvre pour compenser au maximum le handicap. Cap emploi soutient les entreprises pour cela. 

L’importance du maintien en emploi

Lorsqu’un salarié rencontre des problématiques de santé qui entraînent une situation de handicap sur son poste de travail, Cap emploi peut accompagner salarié et entreprise pour identifier des solutions et maintenir le salarié en emploi. Suivant les situations, il peut s’agir de solutions d’aménagement du poste ou des conditions d’exercice, des solutions de reclassement ou d’évolution professionnelle. Ce travail se fait en lien très étroit avec les services de santé au travail.  « En moyenne, un demandeur d’emploi valide met 664 jours à retrouver un poste, pour une personne en situation de handicap le délai s’allonge à 888 jours » explique Béatrice. Ce constat justifie l’importance du maintien en emploi. Pour pallier l’aménagement des postes, l’entreprise peut bénéficier d’aides financières de l’AGEFIPH. Cap emploi accompagne l’entreprise pour le montage des dossiers et jusqu’à la mise en œuvre des solutions. 

Des actions tout au long de l’année

Chaque année, Cap emploi accompagne 2000 demandeurs d’emploi en situation de handicap en Eure-et-Loir. En 2019, 537 contrats ont été signés dont 50% de contrats de plus de 6 mois et 114 CDI. Dans le département, le taux d’emploi dans les entreprises de plus de 20 salariés est d’environ 4%. « Il y a encore beaucoup à faire et nous menons tout au long de l’année des actions pour sensibiliser au handicap et favoriser l’accès et le maintien en emploi des personnes handicapées ».

Cap Emploi – Phare 28

12 rue de Varize – 28 000 Chartres

02.37.88.32.35

Facebook et LinkedIn : Phare 28

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

Vibrez sur des rythmes sud-américains avec l’association Salsamba !

Barjouville : 3ème édition de la Fête des plantes

Ce qu’il faut savoir en septembre

Les Belles Anciennes du 28

Découvrez la pêche au « Feeder »

Les associations de Brezolles se réunissent