Actu Dreux

E.Leclerc Dreux : objectif zéro déchet alimentaire

Produire beaucoup de déchets, telle est la problématique à laquelle sont confrontés les hypermarchés. Le centre Leclerc Dreux s’engage en ce sens à remplir son objectif « zéro déchet alimentaire » d’ici 2 ans.

D’un côté, il y a Monsieur Drouot Directeur du Centre commercial Leclerc Dreux et de l’autre, Madame Dufour, Directrice Qualité. Ensemble, ils s’unissent autour d’un projet commun : le « zéro déchets alimentaires ». Alors que des filières existent déjà depuis plusieurs années, comme la filière associative avec, entre autres, Les Restos du Cœur, ces dernières ne couvrent qu’une infime partie de ces déchets alimentaires. Dans sa démarche « zéro déchets alimentaires », Madame Dufour réunit le centre Leclerc de Dreux et la société Phenix pour mener à bien ce projet.

Revaloriser les déchets consommables

Tandis que le carton et le plastique sont plutôt bien recyclés, la partie alimentaire génère des déchets considérables. Cependant, à chaque problématique, sa solution. « Nous partons de loin », observe Monsieur Drouot. Le recyclage des déchets est quasiment né hier, il faudra compter entre 18 mois et 2 ans au centre Leclerc Dreux pour atteindre son objectif. « C’est un devoir moral (…) nous pouvons nourrir des êtres humains et des animaux en revalorisant ces déchets alimentaires », explique la Direction. En fait, ceux que l’on appelle communément « déchets alimentaires » sont tous les consommables qui sont estimés « invendables » par la grande distribution. Par exemple, une banane à l’unité, décrochée de ses comparses ne se vendra probablement pas. Afin de vendre ces consommables isolés ou bien à date courte, le centre Leclerc Dreux a signé un contrat avec la société Phenix.

Le centre Leclerc Dreux devient partenaire de Phenix

Depuis 2014, Phenix met en relation « ceux qui en ont trop et ceux qui n’en ont pas assez ». Véritablement concernée par l’anti gaspillage, l’entreprise se chargera dorénavant de trouver des prestataires qui veulent bien accueillir les déchets du centre Leclerc Dreux afin de les revaloriser. « Il peut s’agir ensuite de les adresser à des louvetiers de la région, des zoos, des élevages et bien d’autres », illustre Monsieur Drouot. Côté boucherie/charcuterie, le magasin coopère avec Soleval, un organisme spécialisé dans le traitement de ces déchets particuliers.  Il lui fallait donc bien trouver un partenaire expert dans la revalorisation des autres déchets alimentaires.

 

« En 2020, il faut vivre avec les normes d’aujourd’hui et celles qui vont arriver dans les 10 prochaines années »

 

Concrètement, pour éviter que les consommables n’aillent à la poubelle, le centre Leclerc Dreux s’attelle à leur trouver une nouvelle destination. Pour eux, 4 filières se profilent.

Trouver une autre destination aux consommables

  1. Pour les produits à date courte, le centre Leclerc Dreux y appose une étiquette de démarque de -30% par exemple et tente ainsi de les vendre au sein de son magasin.
  2. L’hyper Leclerc peut faire don de ses consommables à des associations, comme les Restos du Cœur. Le centre Leclerc Dreux définit ainsi une procédure. C’est là que Phenix intervient et se hisse comme intermédiaire entre la grande distribution et l’association afin de vérifier que toutes les normes d’hygiène soient bien appliquées.
  3. Phenix a développé sa propre application intitulée « Phenix, courses anti-gaspi et bon plan ». L’entreprise Phenix, française, recense des paniers proposés par les commerces de bouche, vendus à prix attractifs. La plupart du temps, il peut s’agir de consommables invendus ou dont la date de consommation est courte. Ainsi, le centre Leclerc Dreux souhaite saisir le créneau et proposer des paniers surprises. « Nous allons nous essayer à des mariages que les gens n’auraient pas pensé faire (…) en proposant des paniers végétariens, Halal ou 100% légumes », explique Madame Dufour. Les paniers, à retirer en fin de journée, sont payés directement via l’application Phenix. Le consommateur n’a qu’à se déplacer chercher son panier à prix très attractif.
  4. Enfin, si les consommables ne trouvent pas preneurs, ils seront revalorisés pour la filière animale. Dans ce cadre, Phenix accompagne le centre Leclerc Dreux dans sa recherche de partenaires. La société encadre le partenariat, d’un point de vue règlementaire et de respect des normes sanitaires.

« Nous espérons être les premiers de la ville à atteindre le zéro déchet alimentaire »

« Nous entreprenons cette démarche comme un projet d’entreprise dans lequel nous embarquons tous nos collaborateurs ». En effet, plus qu’un aspect financier, le centre Leclerc Dreux s’inscrit dans une démarche environnementale. Le magasin drouais s’est déjà doté d’une toute nouvelle machine à filmer les aliments dans son rayon boucherie. En utilisant du film recyclable, le centre Leclerc Dreux espère être le premier de la ville à atteindre le « zéro déchet alimentaire ».

 

« Nous espérons, tous ensemble, rendre la filière autonome d’ici 2 ans », conclut la Direction. Aujourd’hui, nous devons faire face à des quantités importantes de déchets non traités. Face à ces volumes de déchets non recyclées, toutes les ambitions sont permises… Sous l’expertise de la Directrice Qualité.

 

Les paniers E.Leclerc sont d’ores et déjà disponibles sur l’application Phenix, à retirer à l’accueil du Drive Les Bâtes.

 

Centre E.Leclerc Dreux

Centre commercial des Bâtes

Rue des Riottes

28 100 Dreux

Tél. 02 37 38 01 70

 

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

Salon du luminaire : plus de 10 000 façons d’habiller la lumière et de faire plaisir

OCTOBRE ROSE : A VOS MARQUES, PRÊTS… MARCHEZ OU PÉDALEZ !

TOYOTA DREUX : UNE EQUIPE DYNAMIQUE AU SERVICE D’UNE MARQUE RESPECTUEUSE DE SES CLIENTS

La capitale normande du vélo s’établit à Ézy-sur-Eure jusqu’au 15 novembre

Le safran fait sa fête !

2ème édition du Festival Chérisy Manga + BD les 17 et 18 octobre