Actu Chartres

Le CISEL acquiert un nouveau Tomographe à Emission de Positons (TEP)

Le Centre d’Imagerie Scintigraphique d’Eure-et-Loir (CISEL) agrémente son plateau technique d’un second Tep-scanner. Cette structure privée située sur le site de l’Hôpital Louis Pasteur au Coudray se dote d’une machine de pointe, plus performante. 

Une partie de l’équipe de manipulateurs radio
Cette acquisition fait suite au renouvellement, en septembre 2019, de son premier Tep-scan installé en Eure-et-Loir en 2012. Cette nouvelle machine va permettre d’offrir des délais plus courts pour les rendez-vous et d’améliorer le confort des patients.

Une technique de pointe

L’installation de ce nouveau Tep-scanner concrétise l’implication et la volonté de l’Institut Inter-régionaL de Cancérologie (ILC), dont fait partie le CISEL, de proposer des techniques de pointe dans la lutte contre le cancer. Il permet la détection de lésions cancéreuses. C’est une technique d’imagerie 3D qui utilise le métabolisme du glucose à l’aide d’un produit radioactif que l’on injecte au patient. Le scanner effectue un repérage anatomique optimal. Ces 2 méthodes permettent d’obtenir une image détaillée grâce à laquelle les médecins établiront un diagnostic. Cette technique est utilisée dans 90% des cas en cancérologie mais elle peut aussi être prescrite en cas de pathologie inflammatoire, infectieuse et dans certaines maladies neurologiques. Elle détecte une grande majorité de cancers, réalise le bilan de l’étendue de la maladie et permet de suivre l’efficacité des traitements.  Les nouveaux Tep-scanners diminuent le temps de réalisation de l’examen, passant de 20-25 mn à 10-15 mn sous la machine. Une acquisition qui permettra de prendre en charge les patients plus rapidement tout en leur assurant le meilleur confort.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

Vibrez sur des rythmes sud-américains avec l’association Salsamba !

Barjouville : 3ème édition de la Fête des plantes

Ce qu’il faut savoir en septembre

Les Belles Anciennes du 28

Découvrez la pêche au « Feeder »

Les associations de Brezolles se réunissent