Actu Chartres

La généalogie : cette passion qui nous fait remonter dans le temps

La Société Généalogique d’Eure-et-Loir vous accompagne dans vos démarches et vous aide à reconstituer votre passé. Chaque mercredi, elle tient sa permanence aux Archives Départementales, à Chartres. De plus en plus prisée, la généalogie suscite la curiosité de découvrir.
Elle a choisi de suivre les traces de son père. Soline Doret, Présidente de la Société Généalogique d’Eure-et-Loir (SGEL 28) depuis 2016, baigne à son tour dans la passion qu’avait son père pour la généalogie. « Ce qui me plaît, c’est de rattacher mes résultats à l’Histoire », confie-t-elle.  Le plus souvent, les gens souhaitent commencer à reconstituer leur arbre généalogique par désir de transmission : « ils veulent connaître leur histoire pour pouvoir la raconter à leurs enfants », explique Soline. Parfois, de lourds secrets de famille sont dévoilés et certains y trouvent l’explication qu’ils attendaient depuis longtemps. 

Une pratique qui remonterait au Moyen-Âge...

Les arbres généalogiques trouvent leur histoire au Moyen-Âge. On dit même que la démarche a été entreprise pour des raisons fiscales. À l’époque, les nobles étaient exemptés d’impôts. Evidemment, chacun s’empressait à remonter son histoire familiale pour prouver qu’il était un noble. Ainsi est né « l’arbre généalogique ». Ce n’est qu’en 1970 que l’activité a commencé à intéresser pour d’autres raisons et notamment pour rechercher ses racines. « Aujourd’hui, pour le commun des mortels, nous pouvons remonter jusqu’à l’époque d’Henri IV » nous explique Soline. 

Commencer sa généalogie simplement

Pour commencer votre généalogie, il vous faudra la date de naissance de vos parents ou leur date de mariage. Pour les plus jeunes, il faudra sans doute les mêmes dates, mais de vos grands-parents. Cela s’explique : toutes les données avant 1900 sont consultables en ligne. En revanche, pour les personnes nées ou qui se sont mariées après cette date, il ne sera pas possible de commencer votre généalogie. Aussi lointaines peuvent-elles être, il vous faudra vous munir des dates de vos parents, grands-parents ou arrières grands-parents, le cas échéant. Ensuite, ce sera à vous de jouer. Patience est sûrement le maître-mot qui caractérise bien la démarche. Commencer son arbre généalogique peut être fastidieux et se retrouver bloqué n’est pas étonnant. La SGEL 28 vous accompagnera pour vous sortir de l’impasse. Toutefois, quelles que soient les raisons qui vous motivent, il faudra s’armer de patience. Après tout, petit à petit, l’oiseau fait son nid… Dans son arbre généalogique !
Aujourd’hui, nous pouvons remonter jusqu’à Henri IV
La SGEL 28 organise toute l’année des ateliers ouverts à tous. Fondée en 1975, l’association compte 400 adhérents dans toute la France. Elle est membre de l’Union Généalogique du Centre (UGC), qui opère dans toute la région Centre-Val de Loire et est membre de la Fédération Française de Généalogie (FFG).  Tous les mercredis, l’association tient une permanence aux Archives Départementales, à Chartres. Dans la salle de lecture, son positionnement lui assure une proximité immédiate avec l’information. Les adhérents relèvent tous les registres d’état civil et les mettent à disposition, sur Internet créant ainsi une immense base de données consultable en ligne. « Les Archives Départementales sont une mine d’or pour nous », se réjouit Soline. On y trouve les anciens journaux, les archives judiciaires, le cadastre, les archives de commerce… On y trouve vraiment tout. Et surtout, ce dont chacun a besoin pour commencer à reconstituer son arbre généalogique.  Tout au long de l’année, la SGEL 28 organise des ateliers informatiques, des conférences et des sorties. Une visite des Archives Nationales, à Paris, est prévue au mois de mars prochain. Elle rédige également un bulletin trimestriel sur la généalogie, vous l’aurez deviné ! La SGEL 28 organise un atelier d’initiation « Comment débuter sa généalogie ? » le 25 janvier prochain dans ses locaux au 3 bis rue Jean Monnet, à Chartres. Il aura lieu de 14h à 17h. Inscription obligatoire à contact@sgel28.com

Société Généalogique d’Eure-et-Loir
Maison des Associations
3 bis rue Jean Monnet – 28 000 Chartres
www.sgel28.com – sgel@wanadoo.fr
Permanence le mercredi aux Archives Départementales
Esplanade Martial Taugourdeau – Pont de Mainvilliers, 28026 Chartres

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

La Tanière : un zoo-refuge unique au monde

ART VISUAL STUDIO : « Nous essayons de toujours aller plus loin et de proposer une vision artistique et émotionnelle »

CASAPUB lance son portail internet

IMPRIM’ EMBAL DÉCO se recentre sur son activité historique

ESPACE BUREAUTIQUE : quand la bureautique et la cybersécurité se rencontrent

IN EXTENSO : Le cabinet d’expertise comptable et de conseil aux entreprises