Il y a 9 ans, la Ville de Chartres rachetait l’ancien cinéma ABC de l’Avenue Jehan de Beauce…

L’ancien cinéma ABC de l’Avenue Jehan de Beauce a officiellement laissé sa place à un lieu de culture unique à Chartres. D’abord inauguré le vendredi 9 septembre en présence des élus, partenaires et financeurs, le Off est ouvert au public depuis le samedi 10 septembre. Trois salles dédiées à l’accueil et à l’accompagnement des compagnies de théâtre professionnelles et amatrices du territoire et au-delà. 

Le soir de l’inauguration, ils étaient quatre à monter sur scène pour saluer l’ouverture du Off. D’abord, c’est Isabelle Vincent, adjointe au maire en charge de la Culture et du Patrimoine, et présidente de la SPL C’Chartres Spectacles, qui salue l’ampleur des travaux, « Convertir des salles de cinéma en théâtre, c’est toujours un peu compliqué de par sa structure, les plateaux, sa sonorité. Le résultat est sensationnel ».
Du bois et du noir, de quoi concéder au lieu une ambiance feutrée et élégante. C’est sur l’aspect matériel qu’insiste Delphine Benassy, vice-présidente en charge de la Culture à la région Centre-Val de Loire, « Les salles sont dotées de matériel innovant sur le plan technologique et écoresponsable (…) c’est essentiel dans un moment où nous devons adopter des changements dans nos vues pour faire face aux enjeux du dérèglement climatique ».

Au chapitre de la culture, la feuille de route est claire : recréer du lien pour permettre aux personnes de retrouver le chemin des lieux de culture. C’est un défi qui semble coller à la peau du Off, lequel s’inscrit dans ce célèbre « Boulevard de la Culture » tant souhaité et initié par le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges.

« Le Off, puis bientôt le On et le Colisée, le Boulevard
de la Culture s’étoffe doucement »

La genèse du projet remonte à plus d’une décennie. En clin d’œil au festival Off, organisé à Avignon chaque année pendant trois semaines, Jean-Pierre Gorges a souhaité inscrire un Off chartrain, dans un contexte durable, ouvert toute l’année. 

Puis vient le discours de Yann Gérard, le sous-préfet de l’arrondissement de Chartres et secrétaire général dela préfecture. Il confie, « Si ce projet me semble réussi en tous points, c’est peut-être parce que finalement il renvoie aux fondamentaux de la politique culturelle tel que notre pays a été le premier au monde à en dessiner les contours : une culture non pas mise à disposition de tous mais à disposition de chacun ».

Le Off c’est donc un outil d’abord à destination des artistes et compagnies théâtrales de Chartres et d’ailleurs mais il est aussi un outil au bénéfice des euréliens qui voient l’offre culturelle du territoire dynamisée. En 2013, la Ville de Chartres avait racheté l’ancien cinéma ABC pour le transformer en théâtre. C’est donc chose faite, 9 ans et 5 millions d’euros de travaux après.

AGENDA DU 02/12 au 08/12

AGENDA DU 09/12 au 15/12

AGENDA MARCHÉ DE NOËL 2022

CALENDRIER DE L’AVENT 2022

PARTAGER CET ARTICLE