Actu Chartres

Hack(a)ton orientation : Les labos, dernière étape avant le hackaton final

Le « Hack(a)ton orientation » est entré dans sa deuxième phase. Des « labos » se sont tenus dans les 4 bassins demploi dEure-et-Loir : Dreux, Châteaudun, Nogent-le-Rotrou et Chartres. Ils signent la dernière étape avant le hackaton final.

Hackaton

En Eure-et-Loir, dans le cadre du SPRO (Service Public Régional de l’Orientation), la Maison des Entreprises et de l’Emploi de l’agglomération chartraine, la Maison de l’Emploi des Entreprises et du Numérique du Drouais et la Mission Locale Ouest et Sud d’Eure-et-Loir ont déployé leur « hack(a)ton orientation » en juillet dernier. La première étape consistait à réaliser une enquête auprès de publics bien distincts : demandeurs d’emploi, salariés, scolaires, conseillers à l’emploi. Plus de 720 réponses ont été recueillies sur les problématiques liées aux usages des outils de l’orientation. Sans surprise, il en ressort une méconnaissance des acteurs et des outils de l’orientation qui occasionne un certain nombre de freins pour s’orienter.

 

Échanger pour élaborer des outils adaptés

Cette enquête a donné lieu à l’organisation de « labos » dans les 4 bassins d’emploi d’Eure-et-Loir : Dreux, Châteaudun, Nogent-le-Rotrou et Chartres. Chaque labo a accueilli une trentaine de personnes issues de tous horizons. Entreprises, établissements scolaires, conseillers à l’emploi et demandeurs d’emploi se sont réunis pour imaginer l’orientation de demain autrement. Bien que différents, ils sont tous confrontés à la même problématique : l’orientation tout au long de la vie. « Pour les scolaires, il s’agit de savoir comment faire pour s’orienter. Pour les demandeurs d’emploi, de déceler leurs bonnes compétences pour aller vers les bons métiers. Les salariés seront quant à eux intéressés par les questions de reconversion professionnelle et enfin, les employeurs s’interrogeront pour recruter », illustre Sébastien Odon, Chargé de mission Observatoire à la MEE de Chartres.

 

Un hackaton à la fin dannée voire début dannée prochaine

Ces labos sont des processus d’animation dynamiques qui amènent tous ces publics à échanger ensemble. L’objectif est de définir 12 défis pour le hackaton final qui aura lieu à la fin d’année voire début d’année prochaine. Ils résulteront des 4 thématiques abordées lors des labos : la marque employeur, les compétences, se connaître soi pour mieux s’orienter, la relation école/entreprise.

« Le hackaton final permettra douvrir le champ des possibles aux actions futures  »

Le Jour J, startupers, entreprises, professionnels de l’orientation, publics et bien d’autres, s’attacheront à concevoir et imaginer différentes choses pour mettre en place des actions concrètes : outils, dispositifs, actions, coopérations, solutions numériques, etc. « Il faut essayer d’innover pour casser les stéréotypes de l’orientation et donner de la visibilité et de la lisibilité pour les publics et qu’ils puissent enfin avoir toutes les cartes en mains pour pouvoir s’orienter tout au long de leur vie », complète Sébastien Odon.

Le Klub Extraordinaire est un dispositif lancé par la région Centre-Val de Loire. Un container de 12m² dans lequel les publics viennent découvrir leur talent. L’objectif est de coupler ce Klub Extraordinaire au hack(a)ton orientation toujours dans le même souci de récolter la parole de différents publics. Un seul hackaton final aura lieu et regroupera les 4 bassins d’emploi du département. Il sera le point d’orgue de cette deuxième phase mais permettra surtout d’ouvrir le champ des possibles aux actions futures.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

Flora Coquerel : la reine de beauté reste attachée au territoire

Street Art Passion : votre galerie d’art dédiée à l’art urbain a ouvert rue du Puits de l’Ours, à Chartres

Les Restos du Cœur d’Eure-et-Loir lancent le Restobus

Le contrat Plan Épargne Retraite individuel Aréas

Une crise sanitaire à double conséquence pour les personnes en situation de handicap

Vos concessions Citroën et DS ont déménagé