Actu Chartres

Drago : l’application mobile pour les patients allergiques

Ils sont 5 médecins allergologues à avoir pensé l’application mobile Drago. Parmi eux, le Dr Julien Cottet, allergologue à Chartres. Entièrement gratuite, l’application Drago est destinée aux patients qui suivent un traitement de désensibilisation.

DragoAppli - crédits : Droits réservés

Lorsqu’il s’agit d’attendre, 2 minutes peuvent paraître une éternité. C’est le quotidien des patients atteints d’une allergie respiratoire : acariens, moisissures, animaux, pollens… À chacun sa technique : il y a quelques années, on retournait son sablier ou on scrutait les aiguilles de sa montre le temps que le traitement agisse. Oui, la désensibilisation c’est long et ça peut même être très long. Il faut compter au minimum 3 ans pour que celle-ci porte ses fruits. Comptez 1 minute sous la langue lorsqu’il s’agit d’un comprimé contre 2 minutes pour des gouttes, quotidiennement.

Seuls 20% des patients suivent leur traitement jusqu’au bout

Pour désacraliser la maladie et instaurer un rituel positif, 5 médecins allergologues sont à l’origine de l’application Drago. Ces professionnels exercent à Olivet, Lille, Fontainebleau, Rennes ou encore Chartres. Le Dr Julien Cottet, allergologue à Chartres et président du conseil de l’ordre des médecins d’Eure-et-Loir nous explique, « Ensemble, nous avons fait un constat de base en mars-avril 2019. Le traitement pour la désensibilisation étant long et contraignant, il fallait trouver un outil ludique pour faire attendre les patients. L’application Drago compte 4 jeux dits « serious gaming » adaptés à tous les âges et chronométrés ». Concrètement, lorsque le patient télécharge l’application, il élève un avatar à l’état d’œuf. Chaque fois que le traitement est pris sérieusement, alors l’œuf éclot laissant la place à un dragon qui évoluera au fil du temps, soit pendant 3 ans, la durée du traitement. « Nous perdons 80% de nos patients en 3 ans et seuls 20% suivent leur traitement jusqu’au bout », constate le Dr Cottet.

Drago a vocation à s’adresser à 2 millions de personnes dans le monde

L’application a été lancée en décembre 2020 et compte à ce jour plus de 3 000 utilisateurs. « C’est au-delà de nos espérances. Le système est unique et n’existe pour aucune autre pathologie. Nous avons d’ailleurs déposé un brevet France que nous étendrons à l’Europe puis au monde. Nous aimerions que le concept se développe pour s’adapter à d’autres pathologies médicales », souligne le Dr Cottet.

L’application à l’effigie d’un dragon est totalement gratuite, ne contient aucune publicité et a vocation à s’adresser à 300 000 patients en France et 2 millions de personnes dans le monde. Drago entend bien se déployer en Europe en 2022 et en Asie pour 2023. Pour l’heure, elle compte 4 jeux et en accueillera un 5ème au mois de mars : Space Invaders version allergie. Cet été, Tetris devrait rejoindre l’offre en attendant l’arrivée d’un futur escape game.

Image tirée du jeu

Une application développée à Chartres

L’application est développée à Chartres. Au total, quelque 25 personnes s’affairent derrière Drago. « Nous collaborons avec 2 entreprises de développement informatique installées au CM101 au Coudray, nous faisons réaliser toute notre communication et jusqu’aux flyers à Chartres ainsi que nos shooting photos et le community management. Il n’y a que le domaine juridique et nos conseillers en propriété intellectuelle qui sont déportés à Paris », souligne le Dr Cottet. L’application est faite pour les patients et a été réalisée avec les patients. « Nous sommes partis de notre idée de départ et des patients qui était sous traitement de désensibilisation et d’autres qui allaient l’être, ont pris part au projet pendant plusieurs semaines pour répondre au plus juste à leurs attentes », conclut le Dr Cottet.

 

Drago est disponible sur Android et iOS.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

Concessions BMW et MINI Dreux : Gilbert passe le flambeau à son fils Laurent

Passation de pouvoir chez Dahuron Fermetures Environnement

www.c-chartrespourlemploi.fr : la rencontre entre l’offre et la demande locale toujours plus ciblée

Drago : l’application mobile pour les patients allergiques

Mission locale de l’arrondissement de Chartres : en 2020, 229 jeunes ont bénéficié de la Garantie Jeunes

Une franchise Class’croute à Chartres