Actu Chartres

Communiqué

Confinement et dé-confinement. En zone rurale, l’isolement s’intensifie et les Actions Associatives de APF France handicap également

En zone rurale et dans les départements de la Région Centre-Val de Loire, les délégations de APF France handicap mettent tout en oeuvre pour rompre la solitude des personnes en situation de handicap, dont l’isolement est renforcé par le confinement.  Partant du constat que des personnes se retrouvent dans les situations : 
  • Seules à domicile en zone rurale, 
  • Accompagnées à domicile par des aidants (familiaux et/ou professionnels) choisis ou imposés. Les interventions à domicile sont réduites au minimum et avec le sentiment d’inquiétude qu’elles puissent diminuer ou disparaitre. Le confinement en famille peut aussi générer tensions et difficultés. 
Cet isolement est aussi renforcé par d’autres facteurs tels que les difficultés d’accessibilités aux outils numériques parmi nos adhérents et ce pour des raisons de natures différentes (absence d’équipements informatiques, maitrise des outils…). Cette fracture numérique en zone rurale reste plus importante qu’en zone urbaine.  Notre projet est : 
  • De rechercher une réponse graduée et adaptée aux besoins de « lien social » de la personne. 
  • De ne laisser aucun de nos adhérents ou usagers en situation d’isolement. 
Pour y parvenir, nous nous appuierons sur l’ensemble de nos ressources humaines (salariés et bénévoles) , de nos ressources numériques et nos partenariats sur les territoires avec les acteurs mobilisés (services médico-sociaux de APF France handicap en interne, associations, mairies…).  L’organisation que nous avons mise en place se décline de la façon suivante : 

La chaîne téléphonique solidaire, pour #GarderLeLien

Suite à la fermeture de toutes les délégations APF France handicap causée par les règles de confinement, le projet de chaîne téléphonique solidaire est né. Les délégations de la région, les GEMs (Groupe d’Entraide Mutuelle accompagné par APF France handicap), les services ainsi que des partenaires associatifs ont réuni leurs forces pour apporter une réponse adaptée aux différentes situations d’isolement que rencontrent environ 1500 personnes en situation de handicap, adhérentes de l’association et/ou personnes suivies par nos services médico-sociaux.  Sur nos 3 territoires et 6 départements Cher, Eure et Loir, Indre, Indre et Loire, Loir et Cher et Loiret en moyenne, 1200 appels par semaine d’une durée de 15 minutes à 1 heure sont effectués par nos équipes composées de salariés et bénévoles volontaires de l’association.  Afin de pouvoir évoquer avec les personnes leur situation mais également les faire divertir et rendre le temps du confinement plus agréable et varié les délégations du Cher et de l’Indre et le Groupe d’Entraide Mutuel situé à Vierzon ont mis en place une chaîne téléphonique solidaire.  Ainsi les salariés et bénévoles : 
  • Se préoccupent de mener une veille des besoins alimentaires, d’hygiène et de santé…afin de pouvoir y apporter des réponses ; 
  • Proposent des temps d’échanges téléphoniques collectifs afin de partager les astuces pour mieux vivre en confinement ; 
  • Proposent des ateliers à faire chez soi 
Le soutien, l’écoute, et l’aide apportés permettent non seulement de maintenir un lien social, mais également de prévenir les situations à risques, telles que : l’absence de masques pour les auxiliaires de vie, les arrêts des soins de santé, les arrêts temporaires de prise en charge des kinésithérapeutes, l’impossibilité de se nourrir et/ou de se laver…. 

Contrer la fracture numérique

Afin de rechercher une réponse graduée et adaptée aux besoins de « lien social » de la personne et en zone rurale, là où la fracture numérique est plus importante qu’en zone urbaine, la solitude se fait d’autant plus ressentir par nos adhérents en situation de handicap sans aucun accès à internet.  Pour les six départements, des outils de lien social comme « La Lettre », le livret « Que faire cette semaine ? » et la « Newsletter » sont envoyés chaque semaine par courrier postal et diffusés par mail et sur nos supports numériques  Parce que personne ne devrait rester seul face à ses angoisses et difficultés en cette période de crise sanitaire. Il est ainsi essentiel, pour faire face, de mettre en place ce type de projets, car c’est le lien social qui permet à chacun d’entre nous de savoir que nous ne sommes pas seuls face à cette crise !  C’est pourquoi les délégations, qui resteront fermées au public jusqu’à nouvel ordre, poursuivrons leur action solidaire même après la date du 11 mai 2020 ! 

Nous ouvrons également nos permanences d’écoute et de lien social (encadrés ci-dessous) à toutes personnes en situation de handicap et nous comptons sur vous pour partager cette information essentielle en cette période. 

Contact Presse 18 / 36

Patrice Giordano – 07 87 79 07 68 – patrice.giordano@apf.asso.fr

Contact Presse 37 / 41

Cathrine Wiberlaueur – 06 72 05 87 14 – cathrine.wiberlaueur@apf.asso.fr

Contact Presse 28 / 45
Suzy Pinon – 06 07 88 41 51 – suzy.pinon@apf.asso.fr

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

Vibrez sur des rythmes sud-américains avec l’association Salsamba !

Barjouville : 3ème édition de la Fête des plantes

Ce qu’il faut savoir en septembre

Les Belles Anciennes du 28

Découvrez la pêche au « Feeder »

Les associations de Brezolles se réunissent