Actu Chartres

ChartrEstivales, les demandes pour l’année prochaine affluent déjà !

Voilà quasiment un mois que les soirées Estivales ont pris fin. Après 40 concerts, deux mois d’été festifs et un peu de repos, Lucien Roger, président de l’association ChartrEstivales, revient sur cette 29ème édition.

 

 

Tous les concerts ont été maintenus. La pluie aussi s’est visiblement invitée à l’événement. Alors qui dit ChartrEstivales pluvieuses dit ChartrEstivales heureuses ? En tout cas, la saison a été réussie. C’est le sentiment que partage Lucien Roger.

Une équipe soudée face à de nombreux aléas

D’abord, elles devaient avoir lieu en centre-ville puis dans les Jardins de l’Évêché. Finalement, les Estivales ont eu lieu au parc André Gagnon. « Le public était différent cette année, il lui a fallu faire le déplacement jusqu’au parc pour venir assister aux concerts. De ce fait, il était motivé et attentif, un pur bonheur pour les artistes ! », se réjouit Lucien. Les trentenaires, quadragénaires et familles étaient plus nombreux cette année. Les bénévoles ont su rebondir et faire preuve de réactivité face aux différents contretemps. « Nous avons eu une très belle dynamique et une super ambiance parmi les bénévoles », se félicite Lucien.

Un avant/après pass sanitaire

La 29ème édition a commencé fort. Le 3 juillet, les Goldmen ont attiré la foule : la jauge maximale de visiteurs a été atteinte dès 21h05 ! L’instauration du pass sanitaire a d’abord réduit la fréquentation d’au moins 50%. Puis, progressivement, les spectateurs sont revenus assister aux concerts.

« Je reçois déjà de nombreuses demandes sur la boite mail de l’association, sur ma boite mail personnelle et même par téléphone ! »

Les esprits se tournent déjà vers la 30ème édition des ChartrEstivales !

En attendant le vote de la subvention de la Ville, les bénévoles de ChartrEstivales préparent la prochaine édition. Une fois de plus, les concerts ont été variés, autant que les univers musicaux proposés. Jazz, jazz manouche, rock, rock celtique, flamenco, tribute et même… un orchestre de variétés ! Pour 2022, les bénévoles ont plusieurs pistes de réflexion : faire revenir certains groupes pour que tous ceux qui n’ont pas pu se rendre aux soirées Estivales puissent en profiter, en fait partie.

Alors, peut-on espérer un retour des ChartrEstivales en centre-ville ? Pour l’heure, aucun lieu n’est privilégié ni abordé dans les discussions. « Le lieu, c’est ce qui se décide en dernier généralement », affirme Lucien.

 

Au printemps 2021, il tenait à cœur à Allures Communication de soutenir une institution locale portant des valeurs similaires. Avec de vifs intérêts pour la musique, les ambiances festives, les associations caritatives, son choix s’est porté finalement sur l’association ChartrEstivales qui a tout de suite accepté la proposition « en proposant sans réfléchir de reverser les dons aux Blouses Roses ».

Motivée par ces décisions, toute l’équipe d’Allures a décuplé son énergie en 1 mois et demi, pour éditer un magazine dédié à ChartrEstivales. Celui-ci met en lumière les savoir-faire et l’âme des acteurs qui forment ChartrEstivales : portraits de bénévoles, portraits d’artistes… 28 commerçants de Chartres Agglo ont pris part au projet et ont contribué à atteindre des bénéfices d’édition à hauteur de 4 006€. Allures Communication a remis ce chèque à l’association ChartrEstivales le 30 juillet, qui a elle-même reversé ce don aux Blouses roses Chartres le 18 août 2021 . Le montant servira à organiser des concerts au sein des EHPAD de Chartres ainsi qu’à l’hôpital au service des enfants malades. Par ailleurs, les Blouses roses Chartres continueront de dispenser des formations auprès de leurs bénévoles.

Toute l’équipe de Allures Communication, de ChartrEstivales et des Blouses Roses remercient les annonceurs qui ont participé activement à cette opération qui permettra d’apporter du temps, du bonheur et de la musique à des personnes qui en ont particulièrement besoin.

MERCI

 

 
 

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nos derniers
articles publiés

ChartrEstivales, les demandes pour l’année prochaine affluent déjà !

Saison touristique estivale : l’heure est au bilan

Salon Vins et Gastronomie

Syndrome de la vie en rose

Salon du chocolat et des gourmandises

Halloween : des zombies à Maintenon

Mais, où sont passés les étudiants ?

Immobilier : en Eure-et-Loir, l’ancien a la côte